Calanoida ( Ordre )
    Bathypontioidea ( Superfamille )
Bathypontiidae Brodsky, 1950 ( Bathypontioidea )
Ref.: Brodsky, 1950 (1967) (p.82, 414); Fosshagen, 1967 (p.313); Bradford, 1969 b (p.500, 503); Andronov, 1974 a (p.1005); Bowman & Abele, 1982 (p.9); Razouls, 1982 (p.588); Fosshagen, 1983 (Rem.: p.260); Brodsky & al., 1983 (p.143, 146); Mauchline, 1988 (p.722: cuticular pores); Huys & Boxshall, 1991 (p.406); Razouls, 1993 (p.308); Bradford-Grieve & al., 1999 (p.886, 902, 904, 963); Bradford-Grieve, 1999 b (p.17: Def., Rem., fig.189); Ohtsuka & Huys, 2001 (p.445, 461); Boxshall & Halsey, 2004 (p.12, 14, 15; 49; 71: Def.; p.72: Key of Genrea); Vives & Shmeleva, 2007 (p.393, Key G.); Blanco-Bercial & al., 2011 (p.103, Table 1, Fig.2, 3, 4, Biol. mol, phylogeny)
Bradford-Grieve J.M., (2002 onwards). Key to calanoid copepod families. Version 1 : 2 oct 2002. http://www.crustacea.net/crustace/calanoida/index.htm
Rem.: Cette famille a été créée par Brodsky (1950) pour y inclure les deux genres Bathypontia (placé par Sars en 1905 parmi les Parapontellidae) et Temorites (placé par Sars en 1900 parmi les Temoridae, suivi par Rose 1933) et ajoute le genre Zenkevitchiella en 1955.
Hülsemann et Grice (1963) créent le genre Foxtonia à partir de la femelle adulte et de stades juvéniles du mâle. Cette forme est étroitement alliée à la famille des Spinocalanidae, mais la structure des Mx1 et Mx2 l'en écarte. Pour ces raisons et en attendant la description d'un mâle adulte ce genre est placé avec doute par les auteurs dans cette famille.
En 1967 Grice et Hülsemann décrivent une espèce sous le nouveau nom de genre Rhinomaxillaris. La femelle n'étant pas intacte et le mâle inconnu la diagnose précise de ce genre n'est pas donnée. Si cette espèce présente certaines ressemblances avec la famille des Clausocalanidae, divers caractères l'en écarte sûrement.
Fosshagen (1967) décrit la femelle et le mâle d'une petite forme bathypélagique à tendance carnivore. Le genre Sognocalanus montre de nombreuses affinités avec les autres genres déjà inclus dans cette famille mais aussi avec les Aetideidae et Monacilla (Spinocalanidae). L'auteur considère comme hétérogène cette famille.
Bradford (1969) ajoute à la famille le genre Alloiopodus à partir de la description d'une femelle dont les pattes sont cassées (sauf P1) et semble considérer les Bathypontiidae comme une famille bien individualisée.
Pour Fosshagen (1983) les genres se répartiraient en 2 groupes:
1/: Alloiopodus, Bathypontia, Temorites, Zenkevitchiella.
2/: Damkaeria, Foxtonia, Rhinomaxillaris, Sognocalanus. Ce second groupe appartiendrait à la superfamille des Clausocalanoidea, en y incluant vraisemblablement Teneriforma (Spinocalanidae). La famille ainsi constituée aurait des affinités avec les Spinocalanidae. Bradford-Grieve (1994, p.95) transfère le genre Damkaeria parmi les Spinocalanidae, et Schulz (1996, p.599) transfère Rhinomaxillaris et Sognocalanus parmi les Spinocalanidae. Foxtonia est inclus dans la famille des Spinocalanidae par Boxshall et Halsey (2004, p.196).
Bradford-Grieve, 1999 b (p.17) confirme la validité et redéfinit la famille. Elle considère le genre Bathypontia comme un synonyme junior de Temorites.
Famille Bathypontiidae - Planche 1Issued from : G.A. Boxshall & S.H. Halsey in An Introduction to Copepod Diversity. The Ray Society, 2004, Part I, No 166. [p.71].
Armature of swimming legs P1 to P4.
Setation sometimes modified or reduced. Outer basal element of P3 enlarged and forming curved spine. Exopodal spines sometimes enlarged on P2 on one side only in males.

Nota: Female P5 biramous in Zenkevitchiella and Alloiopodus; comprising 2-segmented protopod, 2 or possibly 3-segmented exopod and 1-segmented endopod bearing 3 to 5 distal and inner elements. Proximal exopodal segment double in Zenkevitchiella, due to fusion of 1st and 2nd exopodal segments, armed with 2 outer elements and 1 inner element; distal segment with 3 elements.Female P5 typically uniramous, comprising coxa, unarmed basis and 1-segmented exopod armed with 2 apical elements.
- Male P5 asymmetrical, biramous or, typically uniramous; right leg larger than left; right leg 5-segmented in some Temorites species, including 3-segmented exopod. Endopod usually absent or represented by small knob. Exopod typically ending in spine which is frequently incorporated into distal segment. Exopod sometimes 2-segmented. Basis and proximal exopodal segment often ornamented with long spinules in Temorites species. Left leg with 2-segmented endopod in some Zenkevitchiella; usually uniramous, 4 or 5-segmented, including 3 exopodal segments; distal exopodal segment typically spiniform.
- Eggs release into water

Famille Bathypontiidae - Planche 2Issued from : G.A. Boxshall & S.H. Halsey in An Introduction to Copepod Diversity. The Ray Society, 2004, Part I, No 166. [p.73, Fig. 8].
Bathypontiidae. A, Temorites elongata (as Bathypontia elongata) habitus female (dorsal); B, female Mx1; C, female Mx2; D, P5; E, Temorites brevis habitus male (lateral view); F, male P5; G, female P3; H, Zenkevitchiella abyssalis female P5. [Sars, 1924: A-D; Sars, 1900: E-G; Brodsky, 1955: H].
(1) Alloiopodus Bradford, 1969
Ref.: Bradford, 1969 b (p.499); Razouls, 1982 (p.594); Fosshagen, 1983 (p.260); Razouls, 1993 (p.308); Bradford-Grieve, 1999 b (p.20: Déf., Rem.); Bradford-Grieve, 2004 (p.287); Boxshall & Halsey, 2004 (p.72)
Rem.: Type: Alloiopodus pinguis Bradford, 1969. Total: 1 sp.
Ce genre, établi d'après une femelle dont les pattes sont endommagées, est placé par Bradford (p.500) parmi la famille des Bathypontiidae définie par Brodsky,1950 (1967, p.414).
T
Remarques sur les dimensions et le sex-ratio:
The body length in 1 female is 3.050 mm. No male founded.
Bathypontia Sars, 1905
Syn.: Isocalanus Wolfenden,1906 (p.35); 1911 (p.347)
Rem.: Bradford-Grieve, 1999 b (p.21) considère ce genre comme un synonyme junior de Temorites.
Damkaeria Fosshagen, 1983
Ref.: Fosshagen, 1983 (p.260, 261)
Rem.: Ce genre inclus parmi les Bathypontiidae pourrait, avec d'autres genres plus Teneriforma (Spinocalanidae), constituer une nouvelle famille. Cf. Spinocalanidae
Foxtonia Hulsemann & Grice, 1963 (? Bathypontiidae )
Ref.: Hulsemann & Grice, 1963 (p.733); Razouls, 1982 (p.593); Fosshagen, 1983 (p.260); Razouls, 1993 (p.308)
Rem.: Provisoirement inclus dans la famille des Bathypontiidae. Pour Schulz (1996, p.599) ce genre pourrait être inclus parmi les Spinoclanidae. Position suivie par Boxshall & Halsey, 2004 (p.196, Rem.). Cf. Spinocalanidae.
(2) Temorites Sars, 1900
Syn.: Isocalanus Wolfenden, 1906 (p.35); 1911 (p.347); Temoropsis Wolfenden, 1911 (p.355);
Bathypontia Sars, 1905 c (p.23); A. Scott, 1909 (p.182); Sars, 1925 (p.355); Sewell, 1932 (p.391); Wilson, 1932 a (p.549); Rose, 1933 a (p.266); Brodsky, 1950 (1967) (p.415); Tanaka, 1965 (p.379); Grice & Hulsemann, 1965 (p.249); Bradford, 1972 (p.30); Deevey, 1973 a (p.357, 359, Rev., spp. Key); 1979 (p.724, spp.F Key); Razouls, 1982 (p.588); Fosshagen, 1983 (p.260); Mauchline, 1988 (p.722, 740); Razouls, 1993 (p.308); Mauchline, 1998 (p.95); Bradford-Grieve & al., 1999 (p.964, spp. Key); Bradford-Grieve, 2004 (p.287, Rem.)
Ref.: Sars, 1900 (p.100); Van Breemen, 1908 a (p.97); Rose, 1933 a (p.171); Brodsky, 1950 (1967) (p.416); Tanaka, 1965 (p.16); Razouls, 1982 (p.404, 592); Fosshagen, 1983 (p.260); Razouls, 1993 (p.309); Mauchline, 1998 (p.76); Bradford-Grieve, 1999 b (p.21: Def., Rem.); Boxshall & Halsey, 2004 (p.72); Vives & Shmeleva, 2007 (p.394, spp. Key)
Rem.: Type: Temorites brevis Sars, 1900. Total: 15 spp. + 1 indet.
Remarques sur les dimensions et le sex-ratio:
Le rapport des tailles male/femelle est de 0,908 (n = 5; SD = 0.0813), si l'on ne prend en compte que les rapports de chacune des espèces considérées.
(3) Zenkevitchiella Brodsky, 1955
Ref.: Brodsky, 1955 a (p.205); Razouls, 1982 (p.593); Fosshagen, 1983 (p.260); Brodsky & al., 1983 (p.143, 146); Razouls, 1993 (p.309); Mauchline, 1998 (p.77); Bradford-Grieve, 1999 b (p.22, Def.); Boxshall & Halsey, 2004 (p.72)
Rem.: Type: Zenkevitchiella abyssalis Brodsky, 1955. Total: 4 spp.
Remarques sur les dimensions et le sex-ratio:
Le rapport des tailles male/femelle est de 0,890, si l'on ne prend en compte que le rapport de la seule espèce présentant les mesures des deux sexes.

 Toute utilisation de ce site pour une publication sera mentionnée avec la référence suivante :

Razouls C., de Bovée F., Kouwenberg J. et Desreumaux N., 2005-2017. - Diversité et répartition géographique chez les Copépodes planctoniques marins. Disponible sur http://copepodes.obs-banyuls.fr 
[Accédé le 19 août 2017]

© copyright 2005-2017 CNRS, UPMC

Webmaster
Mentions légales et informations nominatives
CNRS   Observatoire Océanologique de Banyuls sur Mer - Laboratoire Arago
UPMC - Paris Universitas

 

Version française
English version

 

Rechercher

Sur le WEB du CNRS

 


Copépodes planctoniques marins

Copépodes planctoniques marins

 

Imprimer Contact Accueil Plan du site Accès restreint Retour Une du Labo Imprimer Contact Plan du site Crédits Téléchargez les Plug-Ins