Généralités sur la morphologie externe des Copépodes planctoniques marins > Principales modifications structurelles chez les copépodes libres
 
   

Introduction | Morphologie générale | Morphologie des diverses parties du corps et des appendices | Dimensions | Formes | Principales modifications structurelles | Les antennules | Les antennes | Le cadre buccal : Labrum et labium | Les Mandibules | Les Maxillules ou premières maxilles | Les Maxilles (Maxilla) ou secondes maxilles | Les Maxillipèdes | Les pattes natatoires | Variation du nombre des segments corporels | Nomenclature des parties du corps et Métamérie | Structures et organes tégumentaires | Organes visuels | Variations de la morphologie | Sex-ratio | Gynandromorphisme et intersexualité | Accouplement | Parthénogénèse | Caractéristique de la ponte | Les formes larvaires | La durée du développement | La croissance | Régénération | Anomalies | Classification et Phylogénie | Références | Photothèque

 

Principales modifications structurelles chez les copépodes libres :

La segmentation apparente du corps, par fusion de segments antérieurs et/ou postérieurs, est souvent plus variable à l'intérieur d'un groupe taxinomique du niveau de l'ordre qu'entre les ordres eux-mêmes. Les cas les plus extrêmes de modifications de la segmentation s'observent naturellement chez les formes parasites qui ne seront pas envisagées ci-après (cf. Raibaut, 1996 in Traité de Zoologie, Crustacés, VII, fasc.2: )
Comme il n'est pas tenu compte dans les appellations et numérotations des segments de leur origine somitique, les terminologies utilisées par les auteurs peuvent être différentes.
Fig. G6 : Segmentation visible la plus proche de l'état primitif dans les trois principaux rameaux des CopépodesOn dénombre au maximum onze segments groupés en deux parties: l'une antérieure ou prosome, l'autre postérieure ou urosome, avec un nombre de segments plus ou moins égaux. Une articulation (fig. G6, A) plus ou moins accentuée individualise les deux parties du corps.
L'évolution du nombre des segments, du nombre et de la structure des appendices sont étroitement liés aux mode de locomotion, aux modes de nutrition et aux comportements sexuels.

   

 Toute utilisation de ce site pour une publication sera mentionnée avec la référence suivante :

Razouls C., de Bovée F., Kouwenberg J. et Desreumaux N., 2005-2017. - Diversité et répartition géographique chez les Copépodes planctoniques marins. Disponible sur http://copepodes.obs-banyuls.fr 
[Accédé le 18 novembre 2017]

© copyright 2005-2017 CNRS, UPMC

Webmaster
Mentions légales et informations nominatives
Imprimer Contact Accueil Plan du site Accès restreint Retour
CNRS   Observatoire Océanologique de Banyuls sur Mer - Laboratoire Arago
UPMC - Paris Universitas

 

Version française
English version

 

Rechercher

Sur le WEB du CNRS


Copépodes planctoniques marins

Copépodes planctoniques marins

 

Une du Labo Imprimer Contact Plan du site Crédits Téléchargez les Plug-Ins