Généralités sur la morphologie externe des Copépodes planctoniques marins> Accouplement
 
   

Introduction | Morphologie générale | Morphologie des diverses parties du corps et des appendices | Dimensions | Formes | Principales modifications structurelles | Les antennules | Les antennes | Le cadre buccal : Labrum et labium | Les Mandibules | Les Maxillules ou premières maxilles | Les Maxilles (Maxilla) ou secondes maxilles | Les Maxillipèdes | Les pattes natatoires | Variation du nombre des segments corporels | Nomenclature des parties du corps et Métamérie | Structures et organes tégumentaires | Organes visuels | Variations de la morphologie | Sex-ratio | Gynandromorphisme et intersexualité | Accouplement | Parthénogénèse | Caractéristique de la ponte | Les formes larvaires | La durée du développement | La croissance | Régénération | Anomalies | Classification et Phylogénie | Références | Photothèque

 

Accouplement :

Fig. G16 : (A) Accouplement chez les Copépodes Calanoïdes ( Diaptomidae ) - (B) Spermatophore fixé sur l'abdomen de Candacia bipinnata ( vue latérale )

L'accouplement paraît être le cas le plus fréquent chez les copépodes (cf. in Tierwelt Deutschlands, 9, 1928) (fig. G16, A), mais le mode de copulation varie avec les espèces. Il aboutit dans tous les cas, après capture de la femelle et son immobilisation par le mâle grâce à l'antennule géniculée, au dépôt du spermatophore, le plus fréquemment au voisinage de l'aire génitale. Chez les calanoïdes par l'intermédiaire de la partie en forme de pince de la cinquième paire de pattes.
La première description du spermatophore chez les copépodes se réfère au cyclopoïde des eaux douces Cyclops castor (Siebold, 1839), organe nécessaire du fait de l'absence d'organe copulateur et de spermatozoïdes non flagellés. Cette structure est bien décrite chez certaines espèces (voir in Subramoniam, 1993), par exemple chez les calanoïdes Acartia tonsa et Euchaeta norvegica présentant un spermatophore dont le système d'attache est simple comparé à celui des espèces de Centropagidae et Pontellidae, plus complexe avec un dispositif d'accouplement spécifique préadapté au segment génital de la femelle et à la région génitale (Heberer, 1932; Fleminger, 1967; Lee, 1972) (fig. G16, B).
Dans le cas d'une attache simple, le spermatophore est collé à l'aide d'une substance adhésive qui durcit très rapidement dans l'eau (Hammer, 1978).
Le rapprochement des sexes, induit et orienté, ainsi que l'accouplement, mettent en jeu des mécanismes chimiques et mécaniques dont les supports sont vus dans le système glandulaire et les soies tactiles tégumentaires.
Blades et Youngbluth (1979) décrivent le comportement très sophistiqué de la reproduction chez le calanoïde marin Labidocera aestiva qui montre une série de caresses précopulatoires.
La durée de l'accouplement paraît très variable, elle serait plus brève chez les calanoïdes que chez les harpacticoïdes (Canthocamptus, forme d'eau douce, reste accouplée une huitaine de jours avant l'acte final) et les cyclopoïdes (les Oncaea mâle et femelle sont souvent capturés solidement fixés l'un sur l'autre).
McLaren et Corkett (1978) indiquent que chez Pseudocalanus sp. (calanoïde marin), l'accouplement s'effectue préférentiellement entre individus de taille voisine.
Les observations réelles du transfert du spermatophore font défauts, ainsi l'implication de la P5 et de l'action d'une phéromone est encore spéculatif (Subramoniam, 1993).
La présence d'un seul spermatophore est observé préférentiellement sur le segment génital de la femelle adulte et non sur aucun stade antérieur comme l'ont montré Hopkins et Machin (1977) sur Euchaeta norvegica.
Chez les cyclopoïdes, Dussart (1967) signale la fixation de deux spermatophores collés symétriquement près du pore génital de la femelle.

   

 Toute utilisation de ce site pour une publication sera mentionnée avec la référence suivante :

Razouls C., de Bovée F., Kouwenberg J. et Desreumaux N., 2005-2017. - Diversité et répartition géographique chez les Copépodes planctoniques marins. Disponible sur http://copepodes.obs-banyuls.fr 
[Accédé le 25 avril 2017]

© copyright 2005-2017 CNRS, UPMC

Webmaster
Mentions légales et informations nominatives
Imprimer Contact Accueil Plan du site Accès restreint Retour
CNRS   Observatoire Océanologique de Banyuls sur Mer - Laboratoire Arago
UPMC - Paris Universitas

 

Version française
English version

 

Rechercher

Sur le WEB du CNRS


Copépodes planctoniques marins

Copépodes planctoniques marins

 

Une du Labo Imprimer Contact Plan du site Crédits Téléchargez les Plug-Ins